We Love Startups Magazine Podcast Conseils pour Inspirer et Former Entrepreneurs et Startups a Impact

Il pitch 1000 fois et se rend enfin compte qu’il ne sait pas pitcher !

La Story d’Alex fondateur de Greenlamp : Les 1001 pitchs d’Alex

Laisse nous te raconter une petite histoire …

C’est l’histoire d’un projet …

Il était une fois … l’histoire d’Alex. Alex est un entrepreneur (très) ambitieux, avec un projet qui l’est tout autant.

Avec GreenLamp, il veut révolutionner le marché de la lampe de bureau grâce à une lampe design éco-conçue et durable (car réparable) à économie d’énergie, qui détecte les absences et fait varier automatiquement la luminosité (ça en jette non ?). 

Cerise sur le gâteau ? Sa coque de couleur est interchangeable.

Alex, c’est un gars passionné de belles histoires. Il a lu toutes les histoires de Walt Disney, et ce qui a le plus intéressé Alex, c’est celle de son fondateur : avant de fonder l’illustre studio que l’on connaît, Walt Elias Disney a d’abord présenté son projet à des centaines et des centaines de partenaires avant de trouver UN financeur. Et c’est grâce à cela qu’Alex est aujourd’hui un fan in-con-di-tio-nnel des Avengers.

Alors, notre bon Alex, en vrai marathonien du pitch, se lance dans le légendaire « Marathon des 1000 pitchs », s’imaginant à chaque pitch que le prochain sera encore meilleur, que le prochain sera le bon.

… dont on raconte très mal l’histoire.

Oui mais voilà : Alex, c’est avant tout un grand optimiste. Et un grand naïf. Car pitch après pitch, force est de constater – et il s’en est rendu compte par lui-même – qu’il ne sait tout simplement pas pitcher. Et que son discours ne s’améliore pas. 

Alors, on vous racontera bien sûr comment Alex a développé son pitch, avant d’en faire son meilleur argumentaire de vente. Mais d’abord, on voulait voir avec vous les points essentiels qu’on a expliqué à Alex. 

L’art de pitcher, ou le rêve d’emporter son auditoire

Ouvre bien grand tes oreilles (ou plutôt tes yeux), car on a préparé 5 conseils rien que pour toi, afin d’être sûr que ton pitch fasse chavirer tes clients (et les investisseurs) :

1)Prépare toi ! Et pas seulement la veille. 

« Qui néglige de se préparer, se prépare à être négligé ». Être un bon pitcheur, ça n’a rien d’inné. Ça s’apprend.

Réfléchis à quoi sert un pitch, quels sont les points qui t’ont marqué et quels sont les pitchs qui t’ont marqué.

Assiste aux pitchs de tes potes entrepreneurs, et analyse-les pour voir ce qui fonctionne … ou pas ! (et sois sympa, profites-en pour leur dire !)

Entraîne toi en amont :  ce n’est pas 10 minutes avant de pitcher qu’il faut se préparer. Fais de nombreux pitch “à blanc”, si possible avec un public qui te fera un feedback sur la base duquel tu pourras l’améliorer … et t’améliorer.

Challenge ce pitch tout seul, à plusieurs, entre potes, entre collègues, avec ta famille, ta belle famille ou même tes voisins : mais surtout challenge le ! Et challenge le avec un max de monde pour le rôder et le fluidifier.

2)Apprends à connaître ton auditoire pour trouver les (bons) mots

Comment veux-tu réussir à toucher ton auditoire si tu ne sais pas qui il est, ce qu’il veut et de quoi il rêve ? 

Va parler aux personnes que tu rencontres de ce qui les touche, de ce qu’ils aiment, de ce qu’ils détestent. Qu’attendent-ils réellement ? Qu’est ce qui les motive chaque jour ? Qu’est-ce que tu peux leur apporter ?

Ton auditoire, ce n’est pas qu’un public, ce ne sont pas que tes clients. 

Ce sont des personnes, comme toi, qui ont des aspirations. 

Comme toi.

Alors essaye de te renseigner en amont sur ton auditoire, voire de les rencontrer de façon informelle si cela est possible.

Et fais en sorte d’être simple à comprendre, en mettant en avant dans ton discours les termes clefs qui sauront percuter les esprits de tes auditeurs.

3)Améliore toi ! Toujours !

On ne te parle pas simplement de formation au pitch comme on le propose à nos entrepreneurs à l’Ecole des startups. Mais si tu ne t’es pas encore formé, il faut sérieusement y penser ! 

Après chaque pitch, fais le bilan avec ton équipe, voire, si possible, avec ceux qui t’ont écouté. Reçois chaque commentaire, chaque critique, positive ou non, constructive ou non (enfin, c’est mieux qu’elle le soit !) comme une possibilité pour toi de t’améliorer.

4)Fais gaffe à la présentation

« On ne juge pas un livre à sa couverture ». Et bien franchement, c’est faux. Sinon aucune Pâtisserie ne prendrait autant de temps à faire de magnifiques desserts.

Alors, certes ! On te dit pas de mettre ton costume trois pièce et ta cravate à l’anglaise, mais bien de soigner tout de même ton style vestimentaire, ta façon de te tenir (on reste stable sur ses jambes Mesdames et Messieurs !), tes déplacements dans l’espace (qui a parlé de l’exemple des TedX ?), pendant que tu fais attention à couvrir du regard la totalité de salle.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise, ou pas au point, franchement faites-vous coacher ! Par un professionnel, un ami, ou votre famille (Vous n’avez pas un oncle qui fait de beaux et loooongs discours pendant les repas de famille ? Non ? Chanceux …).

Mais faites-vous coacher.

5) Vive la clarté et la simplicité !

Prépare une présentation claire, lisible même à distance, avec de belles couleurs et où on se retrouve facilement.

Viens avec des objectifs et des engagements clairs envers ton projet et ta promesse client.

Valorise ton projet avec les éléments les plus percutants, et qui fondent ta différence.

Montre de l’énergie, une réelle envie. Raconte une belle histoire (d’une rencontre, de ton idée, de tes clients ) avec une belle accroche (des chiffres, des faits, du storytelling, …).

Montre une grande maîtrise de ton métier, des différents savoir-faire, de la connaissance de tes clients …

Apporte des preuves de ta réussite : premiers clients, labels, prix, retours d’expériences positifs … bref, tout ce qui est bon et montre l’attente de ton marché pour ton produit ou ton service. Et si tu as une communauté, des premiers partenaires, des éléments concrets comme une démo, c’est encore mieux !

Et enfin … dernier conseil : affiche ton ambition ! C’est maintenant qu’il faut que tu montres à tous que le numéro mondial de demain, c’est TOI.

Et toi, c’est quoi ta super botte secrète pour pitcher ? Donne la nous en commentaire avec une phrase pour pitcher ta boite ! Ton pitch est le meilleur ? On écrira peut-être un article sur toi !

We Love Startups Team

Welove, c'est une team d'entrepreneurs passionnés au service de la diffusion au plus grand nombre de l'envie d'entreprendre, et de l'inspiration, des outils et des conseils pour se lancer et se développer.