We Love Startups Magazine Podcast Conseils pour Inspirer et Former Entrepreneurs et Startups a Impact

A 19 ans, elle devait révolutionner le monde médical : son rêve est devenu le plus grand cauchemar des USA. 

Le mardi, c’est story

On va te raconter l’histoire d’une entrepreneuse adulée de la tech, qui s’est brûlée les ailes en voulant s’approcher trop près de son rêve : Elizabeth Holmes, fondatrice de Theranos. 

Auprès du grand public, le nom de Theranos ne dit pas grand chose. Celui de sa fondatrice, Elizabeth Holmes, parle beaucoup plus, et pas seulement à cause de la série qui va porter son nom. 

Concrètement 

Au commencement, Elizabeth a 19 ans, et l’histoire est simple, mais belle : petite, elle avait peur des piqûres. Elle décide donc de créer, d’inventer un test révolutionnaire, qui permettra, avec une simple goutte de sang, de réaliser plus de 200 tests médicaux. 

L’enjeux est extrêmement important : au regard du coût des soins médicaux aux USA, il s’agissait ici d’offrir au plus grand nombre des soins de qualité beaucoup plus accessibles.

Une innovation, tellement incroyable, que les grands noms de la tech et des fonds d’investissements en parlent autour d’eux, et entre eux : il y a, ici, sujet à investir considérablement, et ce pour la bonne cause ! 

Maintenant ?

Aujourd’hui, Elizabeth a été reconnue coupable d’escroquerie aux Etats-Unis (Oui, le saut temporel de cet article donne le vertige, tant il s’est passé d’événements marquants) : la startup, après avoir été valorisée jusqu’à 10 milliards de dollars, après avoir accueillie dans son board des membres éminents tels que Bill Gates, après … n’a pas été capable de tenir sa promesse auprès des investisseurs. 

En 2015, le Wall Street Journal révèle le pot aux roses, et c’est de 11 chefs d’accusation que la jeune entrepreneuse a dû répondre : 4 ont ainsi été retenus, dont l’escroquerie envers ses partenaires financiers. 

Et demain ? 

En dehors des sanctions qui devraient tomber très prochainement pour Elizabeth Holmes, la sortie de la série The Dropout le jeudi 3 mars devrait permettre de mieux comprendre cette histoire, et ses aboutissants. Compte sur nous pour la regarder ! 

Que retenir comme conseil ? 

Pour nous les entrepreneurs, si “Fake it until you make it” est un des dictons entrepreneuriaux, la question de la vérité se pose ici ! Si l’entrepreneur se doit d’actualiser le futur, il lui est nécessaire d’être transparent, pour que cette actualisation ne se transforme pas en abus. Ce portrait illustre parfaitement l’impossibilité de sortir de ses mensonges, une fois ces derniers devenus trop grands, et ce jusqu’à la chute totale du projet. 

Et toi, que t’inspire l’histoire d’Elizabeth ? Tu connaissais déjà son histoire ? Elizabeth aurait-elle dû être plus transparente ? Dis le nous en commentaire ! 

We Love Startups Team

Welove, c'est une team d'entrepreneurs passionnés au service de la diffusion au plus grand nombre de l'envie d'entreprendre, et de l'inspiration, des outils et des conseils pour se lancer et se développer.

Ajouter un commentaire